Showoff: votre ordinateur devient un serveur de pré-production

Par défaut

Showoff est un service en ligne qui devrait ravir tous les doigts carrés de la planète qui travaillent en équipe car il permet en une ligne simple ligne de commande de rendre accessible via Internet le site web que vous développez sur votre ordinateur.

Imaginons que vous venez tout juste de finir de coder la refonte d’un site, et que votre boss/votre client/vos amis (rayez les mentions inutiles) vous demandent à voir le résultat avant que cela parte en production, pour pouvoir faire les derniers ajustements. Jusqu’à présent, il fallait alors passer par la mise en place d’un serveur de pré-production, publier votre code sur ce serveur, ce qui permettait à ceux qui connaissait l’url de ce serveur de valider votre travail. Le problème c’est que c’est souvent pas si simple que cela de mettre en place ce processus de validation.

ShowoffAvec showoff, après avoir installé une librairie ruby, vous pouvez partager en une seule ligne de commande un accès au serveur web que vous faite tourner sur votre bécane. Showoff vous fournit alors une url temporaire qui permet d’accéder à votre site web depuis l’extérieur. C’est super pratique.
Un autre cas d’usage classique pour ce type d’outil, c’est le développement de web apps pour mobile: quand vous voulez vérifier que la version mobile de votre site fonctionne correctement sur iphone, ipad, android, etc… vous démarrez un showoff, et vous pouvez alors surfer sur votre site mobile normalement et valider que tout fonctionne, sans avoir besoin de passer par un émulateur.

Pour fonctionner correctement, vous devrez avoir ruby installé sur votre ordinateur: c’est en standard sous OSX, c’est l’histoire d’un apt-get ou d’un yum sous Linux, mais par contre sous Windows, ça va être plus compliqué (mais on doit vous le répéter souvent qu’être développeur web sous windows, c’est juste une hérésie donc vous n’êtes pas surpris hein? #troll_inside).

Au niveau des tarifs c’est gratuit pour partager un site web pendant 5 minutes, et sinon cela coute 1$ pour un partage de 24h ou 5$/mois pour un nombre illimité de partages.

  • Bonjour,

    Excellente info fort pratique pour nous les webmasters.

    Ce qui est génial c’est que logiciel soit parfaitement adaptable sur mac, une raison de plus de l’adopter.

    Merci pour cette info.

    Cordialement.
    Richard

  • L’hérésie c’est de valider un développement directement sur le poste du développeur. Toutes les chances qu’il manque une librairie ou autre en production, sans compter que la mesure de performance n’est pas faite.

    Je crois que la production et le développement ne seront jamais en accord
    #troll_outside

  • @Mathieu, ce sont d’autres problèmes ça. Showoff évite le problème du déploiement d’un serveur de pré-production, qui au passage peut lui aussi être différent de ton serveur de prod si tu ne fais pas attention 🙂 De même, mesurer les perfs sur un serveur de pré-prod, c’est rarement l’idéal.

    A mon avis, cela permet donc bien de faciliter la validation d’un développement (ie ce que j’ai demandé est bien implémenté, comme je le souhaite), et cela permet de mieux le faire . N’oublions pas que pour plus de 80% des petites boites, habituellement la technique c’est “on met en prod, et on verra bien” 😉

    Maintenant, coté organisation, c’est vrai que ce que tu cites ne m’arrive pas, et j’oublie souvent que la magie de Ruby on Rails, et plus particulièrement de Capistrano + bundler, c’est que lorsque tu déploies, tu publies en même temps toutes les libs dont ton appli à besoin en prod… Autrement dit, le cas que tu cite n’arrive pas … Mais tout le monde n’utilise pas Ruby on Rails et les outils associés qui éliminent effectivement la plupart des problèmes habituels dans un cycle de développement 🙂