C’est quoi la suite pour l’internet mobile?

Par défaut

internet_mobile.jpegS’il y a bien une chose pour laquelle nous pouvons être tous d’accord, c’est que la sortie de l’iPhone permet l’avènement de l’internet mobile, en poussant enfin les différents opérateurs à sortir des offres forfaitaires et illimitées de surf sur Internet. Depuis longtemps, je suis persuadé que les opérateurs mobiles seront nos fournisseurs internet de demain, tout simplement parce que nous avons de plus en plus le souhait d’être connecté en permanence à la toile et ce désir ne peut être satisfait que par l’internet mobile. En conséquence, les opérateurs qui ne disposeront pas dans un avenir proche de leurs propres infrastructures permettant de fournir de l’internet mobile (3G+, Wimax, etc) sont amenés à disparaître.

En effet, de même que nous sommes passé du RTC(14,4Kbps) au haut-débit(100Mbps pour les plus chanceux), les vitesses de l’internet mobile sont en progression constante, actuellement un abonnement 3G permet de surfer dans des conditions satisfaisantes pour la plupart des usages, et on peut raisonnablement penser que les débits vont continuer à augmenter. A partir de la, nous allons entrer dans une nouvelle ère, où de même que de plus en plus de gens abandonnent leur ligne de téléphone fixe, pour ne conserver qu’un téléphone GSM, de plus en plus de gens abandonneront leur abonnement ADSL, au profit d’un abonnement internet mobile, leur permettant de surfer partout sans se poser de questions.

Il reste tout de même encore à priori un obstacle majeur à franchir: les opérateurs de téléphonie mobile doivent prendre conscience que leur propre métier est en train d’évoluer de fournisseur de téléphonie vers un métier de FAI. Pour le moment, ils freinent des quatre fers, notamment en imposant tout un tas de limitation sur les forfaits d’internet mobile. Mais avec la généralisation de la voix sur IP et des communications gratuites, il me semble évident que la vente de minute de téléphone ne sera plus le business modèle des opérateurs de demain. La pression des clients, avides de nouveaux usages, et de la concurrence (sauf nouveau Yalta du mobile), se chargera de faire tomber les limitations actuelles une par une.

satellite.jpegUne fois cette étape franchie, la cerise sur le gâteau, ce sera quand le principe du roaming tombera (tu sais, le fait que des que tu sort de ton pays, l’utilisation de ton GSM t’es facturée au prix fort, sans parler des communications data qui deviennent plus chère que du caviar!)… Peut-être que cela passera par de simples accords entre opérateurs, ou bien par des consolidation à l’échelle mondiale qui permettront aux opérateurs de fournir des forfaits illimités utilisable partout sur terre 😉 . Mais bon, faut pas mettre la charrue avant les boeufs 😉

Bref, le chemin est encore long, mais pas si long que cela: je pense que ce tout ceci sera une réalité dans moins de 10 ans, vu la rapidité d’innover dans ces secteurs. Et toi, tu en penses quoi de tout çà ? Tu t’en fiches? Tu es impatient d’en arriver la?

11 réflexions au sujet de « C’est quoi la suite pour l’internet mobile? »

  1. Pour ma part je n’utilise même pas le wap, alors l’internet via mon mobile…

    En fait je serais plus tenté par des portables qui exploitent le wifi et me connecter à des bornes gratuites.

    Mais je te l’accorde, cela ne sera pas envisageable partout et il faudra bien passer par les voies des opérateurs à certains moments. Mais l’iphone m’emballe moyen même s’il m’impressionne. Je pense qu’il va falloir attendre une ou deux générations de portables de ce genre et surtout une jolie baisse des tarifs avant de commencer à attirer du grand public autre que les business man et les early adopters.

  2. Quand je parle d’internet mobile, je parle d’internet en situation de mobilité, mais pas nécessairement de surfer sur un téléphone. Au contraire 😉
    Je parle d’utiliser une connexion mobile, disponible partout en France (voire dans le monde), à partir du terminal qui te convient, que ce soit ton téléphone, ou ton ordinateur portable 😉 En relisant l’article c’est vrai que c’est pas clairement énoncé 😉

  3. moi je prie pour un réseau utilisable autant sur téléphones, devices mobiles, ordinateurs ou peu importe sans complications particulières et avec, par exemple, un abonnement unique.

    L’abolissement du roaming serait aussi fantastique par ce que….qu’est ce que c’est chiant et cher ça.. :/

  4. Je ne m’en fiche pas du tout 😉 ce qui serait top, cela serait le wilib, comme le vélib…
    Et puis aussi que le systeme de la FON se répande un peu partout. C’est tellement frustrant ces tonnes de réseaux wifi sécurisés.
    Pour l’internet mobile et la 3G+ vivement que cela soit vraiment ouvert à des prix résonables.

  5. Je te rejoins sur le positionnement des opérateurs qui devra changer.
    Pour autant, je pense que les éditeurs de sites web ou mobile devront prendre en considération cette mutation et proposer un produit/service adéquat en fonction de l’usage de leurs visiteurs. Cela passe forcément par une adaptation des sites web à un usage via un téléphone mobile.

    Si ces acteurs là n’adaptent pas également leur offre, les consommateurs ne suivront pas…

Les commentaires sont fermés.