Diigo mélange bookmarking et annotation

Par défaut

Diigo vient de sortir en version publique, après plusieurs mois de bêta privée. Ce nouveau service est avant tout un outil de “social bookmarking” (tu bookmarkes et je surveille ce que tu fais). On y retrouve donc les fonctionnalités classique de ce type d’outil, avec quelques plus appréciables tels que la recherche fulltext ou la possibilité de republier les bookmarks stockés sur diigo sur d’autres services tels que Delicious ou Blinklist.
Mais ce qui fait la force de ce service c’est le système d’annotations : tu peux surligner et annoter différentes parties de la page, tout ceci étant ensuite stocké avec ton bookmark. C’est très pratique pour ce souvenir par exemple de ce qui t’avais intéressé dans une page donnée. De plus, grâce à la magie de l’Ajax, tu peux aussi voir toutes les annotations faites par la communauté lorsque tu arrives sur un site… Si ce que je te raconte n’est pas clair, il te suffit d’essayer par toi même pour comprendre la force du système.

Par contre, je trouve dommage que le flux RSS produit par Diigo ne contiennent pas les annotations que je stocke sur chaque bookmark : cela limite grandement les possibilités de recherche au sein du flux dans un agrégateur externe. Cela renforce d’ailleurs l’intérêt du système de multi-bookmarks: en publiant en même temps tes bookmarks sur diigo et sur d’autres services, tu peux ainsi utiliser le meilleur de chaque service de social bookmarking.

Ce qui est sur, c’est que contrairement à ce que j’avais pu lire par le passé sur ce service, ce n’est finalement pas la révolution que j’attendais (c’est le problème avec les “teasers” trop alléchants, ensuite on est déçu), ou alors peut être qu’il faudrait que je l’utilise plus longtemps pour découvrir tout l’intérêt de ce service?

Il n’en demeure pas moins que si tu es actuellement en phase de recherche d’un outil de social bookmarking, je te conseille de tester ce nouveau service en même temps que Blue Dot car ces deux services sont deux bons exemples de l’évolution actuelle du social bookmarking.

7 réflexions au sujet de « Diigo mélange bookmarking et annotation »

  1. Génial, j’utilise Wridea pour mes notes, mais comme elles se rapportent souvent à mes escapades sur le net j’ai installé Diigo illico…

    Pour le nom de Diigo ne s’agirait-il pas de l’espagnol digo qui signifie ‘je dis’? Je pose la question…

Les commentaires sont fermés.